canchon en chti même Petit Papa Noël en chti



Sacré Dany mervelle


Chés biloutes leux soirs é Néël
I s’ront pu jamais comme awant
El bonheur nous é keu du ciel
In éto é d’vant ch’grand écran
Ech nord ché to pu del misère
Mais nou terre comme in la querre

Sacré Dany mervelle
Ché ti nou père Néël
Té nou a rindu nou fierté
In é pu l’pays condamné

In nous diso d’partir
Quichi y’avo pas d’av’nir
Ti t’as su rimer nos corons
Montrer l’âme é nou régions

Chés biloutes veulent tous printe el relèfe
Té ch’grand frangin toudis rêvé
Redis le nou qu’tout cha ché possipe
Quin peut tous y arriver

Sacré Dany mervelle
Ché ti nou père Néël
Té nou a rindu nou fierté
In é pu ch’pays condamné

El cassette in va s’lar passer
Ché pu biau qu’leux commandos
Même chés jonnes sont transformés
I veulent du vrai chti in cados
In s’ra tous allés à ch’l’églisse
El messe in ch’ti ché nou délice

Dany quand té r’pass’ro din chés paraches
Viens faire un tour al mason
Ch’té racontro quéques cafouniettes de ch’villache
Pi in vid’ro in canon

Sacré Dany mervelle
Ché ti nou père Néël
Té nou a rindu nou fierté
In é pu ch’pays condamné

Sacré Dany merveille

PARODIE DE CHANSON - 3.07
oeuvre originale : PETIT PAPA NOEL
Compositeur MARTINET Henri - Auteur VINCY RAYMOND
Editeur ESCHIG CIE - Code ISWC T-003.014.025.0



eine goutte é d’pinard


au début i coyautent é qu’chéto d’l’intox
mais a s’t’heure i s’appelent cha é « ch’french paradoxe »
ché pas dure à traduire ch’qui veulent dire
des gins qu’y’aiment é ch’pinard é qui sin vont bien plus tard
é qu’ché garnouilles qui s’inrouiltent

eine goutte é d’pinard
tous les jours au soir
ché bin pu sain qu’un somnifère
ché bin moins quère qu’chés sports divers


i sont in train d’payer d’zuniversitaires
pour comprinte ch’k’yo d’sacrémin malin din ch’rogin
qui lubrifie à ch’point nos artères
bien mieux mieux qu’eine pleine cuillère et d’régime weight wather
bien mieux même qu’une longue prière

eine goutte é d’pinard
tous les jours au soir
ché bin pu sain qu’un somnifère
ché bin moins quère qu’chés sports divers


EL VIE QU’IN O CRU


t’au cru tout ch’qu’in tau dit
t’au cru tout ch’quiéto écrit
mais s’soir ché cafard
seul su tin plumard
té peut pas t’impécher
é d’maudire
tous chés ronds d’cuire
qui t’fir suire el vie
de ch’coté é d’l’ennui

el vie
ché pas toudit
comme écrit
din ché manuels
ché manuels officiels
qui font d’chés hommes
des matricules
qu’in em... baume
qu’in manupule


t’au bu comme du p’tiot lait
sans jamais ram’ner tin nez
tous leux grands discours
su chés grands biaux jours
qui devotent arriver
tout quanger
récompincher
tous ché z’honnêtes gins
qui font el genre humain

el vie
ché pas toudit
comme écrit
din ché manuels
ché manuels officiels
qui font d’chés hommes
des matricules
qu’in em... baume
qu’in manupule


té ravisse quéques photos
té trouf é qu’to été bio
mais t’auro aimé
mieux in profiter
connête des jours é d’fête
éte vedette
vire du pays
pas toudis tout gris
déchinte in Italie

el vie
ché pas toudit
comme écrit
din ché manuels
ché manuels officiels
qui font d’chés hommes
des matricules
qu’in em... baume
qu’in manupule


Ché Noël


quand ches cloches al carillon’ront minuit
in quantra du Tino Rossi
au moins un couplet et ch’refrain
tant pis si ya un cousin
pou dire qu’ché qu’des conn’ries
« tais-te t’as été jonne aussi »

ché Noël
in voit sortir d’ches ruelles
des hommes à barpe blanque
des cadeaux dins leu manche
ché Noël
in admire dins ches magazins
des mantiaux rouches intourés d’gamins


In sait qu’cha sert que dalle del nostalgie
Pourtant in s’souvient de ch’premier
Ech premier qui nous a marqué
Même qu’in voulo l’vir in peu
In o brais dins nos pieux
In n’avo pas dormi del nuit

ché Noël
in voit sortir d’ches ruelles
des hommes à barpe blanque
des cadeaux dins leu manche
ché Noël
in admire dins ches magazins
des mantiaux rouches intourés d’gamins


Qu’in soit un gros salaire ou RMI
In veut s’prime in dit droit acquis
L’sam’di in j’éch’t’ra dins ch’caddie
Tin pis si cha leu plait pas
Quand in r’çoit in dit merci
Pi in ajoute kékes blabla

ché Noël
in voit sortir d’ches ruelles
des hommes à barpe blanque
des cadeaux dins leu manche
ché Noël
in admire dins ches magazins
des mantiaux rouches intourés d’gamins


In va sin gaver pou au moins quate jours
S’amuser dire des calembours
Si in é ches z’invités
In pions’ra su ch’canapé
Faut bien eine nuit pou dessaouler

ché Noël
in voit sortir d’ches ruelles
des hommes à barpe blanque
des cadeaux dins leu manche
ché Noël
in admire dins ches magazins
des mantiaux rouches intourés d’gamins




eine derrnière bière


Juste eine dernière
Juste eine bonne bière
Intre copains
Ché comme cha quin sin bien

Ché nou dernière
In l’lèche pas querre
In a du qu’min
Tin gardra eine pou d’main

Delle bière
Ché nou tradition
In est fi rs
É nou houblon
Vos brevaches pas clairs
Del mondialisation
Nou in za pas querres


Ch’ bistrot du coin
In s’y sin bien
Y’a delle bonne bière
Ch’ patron i nous a querre

In voit d’ zétiles
In hisse nos voiles
In est in guince
Ches femmes cha les agaces

Delle bière
Ché nou tradition
In est fi rs
É nou houblon
Vos brevaches pas clairs
Del mondialisation
Nou in za pas querres




Brad’rie à romances


An y’a dit
E d’main j’vos à l’brad’rie
E d’main i f’ra bieau
Mets tin capieau
Et ché là-bas quis sont r’vus
In za pas vu gramint
Dins ches rues

Des romances de ch’t’acabit
Y’in a des douzaines
Din ch’voisinache
Cha dure souvint qu’eine quinzaine
Quand dit dit ouais
Ché pu comme in 1906

Al a dit
J’dos rintrer à minuit
Li il a souri
Et ch’ta huit heures
Chéto huit heures du matin
Qu’eine femme se reveilla
Ouais eine femme


Des romances de ch’t’acabit
Y’in a des douzaines
Din ch’voisinache
Cha dure souvint qu’eine quinzaine
Quand dit dit ouais
Ché pu comme in 1906

Al sourti
Al l’imbrasse dit merci
Ché qu’eine babiole
Al ein raffole
I font un tour é d’manéche
Et pis i s » dépêchent
On zé lèche


Des romances de ch’t’acabit
Y’in a des douzaines
Din ch’voisinache
Cha dure souvint qu’eine quinzaine
Quand dit dit ouais
Ché pu comme in 1906






DU LOTO A L’CANCHON


Puto équ’passer tes journées dins z’équations
A r’tourner tes formules à la con
Ein espérant dégoter ches casses à cocher
Mais ein tombant toudis à coté
Té f’rait mieux d’m’écrire eine canchon
J’té d’mande pas qualle soit belle
Juste qu’alle rapporte des millons
To qu’a faire un truc genre Cabrel

El canchon ché aussi eine lot’rie
In raconte es vie
Et ein sait pas pourquo
Cha va plaire ou quère à z’oubliettes
Ein sait pas pourquo
Ein s’ra r’gardé dins yo ou ein vedette


Jo di ame femme qu’al avo bin des droles d’idées
Ji o dit jo « rien a raconter »
A mo répondu « bin to d’ja un point commun
Avec tous ches canteux qu’in intint »
A mo acaté ch’dionnaire
Avec ches rimes toutes prêtes
Paraît qu’ché comme cha qu’faut faire
Même pou eine valse_ musette_

El canchon ché aussi eine lot’rie
In raconte es vie
Et ein sait pas pourquo
Cha va plaire ou quère à z’oubliettes
Ein sait pas pourquo
Ein s’ra r’gardé dins yo ou ein vedette


Jo ouvert min dictionnaire à l’page fonctionnaire
Cha peut rimer avec missionnaire
Tout dépint de l’position qu’in veut adopter
Constater ches faits ou bien s’moquer
J’voulo l’avis d’michel drucker
Ché quéquin à qui faut plaire
Si in veut êtes millionnaire
Jo pu ayoir que s’secrétaire

El canchon ché aussi eine lot’rie
In raconte es vie
Et ein sait pas pourquo
Cha va plaire ou quère à z’oubliettes
Ein sait pas pourquo
Ein s’ra r’gardé dins yo ou ein vedette


Cha paraît pourtant moins compliqué qu’traine eine vaque
Ein s’dit qu’ya pa b’soin d’ayoir sein bac
Quand ein fait attention à ch’texte é ches canchons
Qu’in ingurgite à l’ télévision
Mais quand in é d’vant ein page blanque
L’tintation dé z’équations
R’vient quand y’a eine rime qui manque
Qu’est-ce qu’in fro pas pou du pognon

El canchon ché aussi eine lot’rie
In raconte es vie
Et ein sait pas pourquo
Cha va plaire ou quère à z’oubliettes
Ein sait pas pourquo
Ein s’ra r’gardé dins yo ou ein vedette




é ch’ti Léon et ches salariés


é ch’ti Léon
i né mort
deine indigestion
yé to allé déhors
au d’sus d’sin gueulton
alors compte pas su mi
é ch t’après-midi
compte pas su mi
é ch t’après-midi

refrain :
salarié salarié
in doit bosser aussi
é z ‘ après-midi
mal payé mal payé
in doit s’armuer aussi
é z ‘ après-midi


é ch’ carillon
sonne six heures
j’crois qu’ min roupillon
m’a r’ gonflé mes poumons
tant pis si ch’ patron
y’a pris un stagiaire
ou intérimaire
é ch’ti Léon
yé dins ch’ cimetière

salarié salarié
in doit bosser aussi
é z ‘ après-midi
mal payé mal payé
in doit s’armuer aussi
é z ‘ après-midi


é ch’ti Léon
i né mort
deine indigestion
yé to allé déhors
au d’sus d’sin gueulton
alors faudra ti faire
à mes z’ horaires
i m’a viré
comme un sal à rié

salarié salarié
in doit bosser aussi
é z ‘ après-midi
mal payé mal payé
in doit s’armuer aussi
é z ‘ après-midi




Ché pu del l’ieau


I zont mis d’l’ingrais
Dins tous chez camps
I zont eu du rend’ment
Savaient pu quoi faire é d’le blé
Et as t’heure i s’étonnent
Que l’fontaine
Al piche des nitrates
I miritrotent un coup d’savate

Ché pu del l’ieau
Même ché vieau
Faudro z ’abreuver au pinard
Mi dins min Ricard
J’in mets les trois quarts
Ché pu del l’ieau
Ché du toxique
In é berniques


Des pesticides
Su tout ch’qui pousse
I passent tous les tros jours
Ché puch’rons zont pu l’temps d’faire l’amour
E ti té t’étonne
Que j’ri jaune
Va pas dire qu’ché l’ bière
Qui nous fait choper du cancer

Ché pu del l’ieau
Même ché vieau
Faudro z ’abreuver au pinard
Mi dins min Ricard
J’in mets les trois quarts
Ché pu del l’ieau
Ché du toxique
In é berniques



I zont mis d’l’ingrais
Dins tous chez camps
I zont eu du rend’ment
Savaient pu quoi faire é d’le blé
Et as t’heure i s’étonnent
Que l’fontaine
Al piche des nitrates
I miritrotent un coup d’savate


Ché pu del l’ieau
Même ché vieau
Faudro z ’abreuver au pinard
Mi dins min Ricard
J’in mets les trois quarts
Ché pu del l’ieau
Ché du toxique
In é berniques



Pierrre Galliez

canchon en chti même Petit Papa Noël en chti